Découverte Wildstar

Découverte Wildstar

Jeux

Premiers pas dans Wildstar

Wildstar ou le dilemme des MMOs

  Après des années sur le vénérable World of Warcraft, ça y est, j'ai sauté le pas, j'ai essayé un autre MMO, et oui parce que je suis du genre frileux, j'aime bien jouer dans mon univers qui soit dit en passant n'est pas le mien, mais je m'y suis attaché, je connais les persos important, je sais à peu près où les trouver, pourquoi ils sont là, pourquoi ils sont fâché ou pas etc...
Et puis ça fait longtemps que je joue, depuis fin 2006, où ma chérie m'a dit vas y essaie ça t'engage en rien, tu parles... 7 ans que je joue au même jeu. J'ai même une guilde avec ses hauts et ses bas, mais qui au final a des résultat pas dégueux. Et c'est tout le problème des MMOs, car au delà du jeu, il y a la communauté qui évolue autour. Wow, c'est le confort, c'est le petit nid douillet où on retrouve ses copains, même après un arrêt un peu prolongé.
C'est des habitudes de jeu, avec des mécanisme bien connu qu'on maîtrise à la perfection (ou pas pour certain ;-) ), des facilités pour se remettre à niveau qui fait qu'on est pas trop à la ramasse. Tout ça pour dire qu'un MMO, ce n'est pas un jeu comme les autres, si on s’investit un peu, c'est un peu comme quand on va faire un foot/hand/n'importe quel sport en club, on y joue pour le jeu mais aussi pour l'univers et surtout pour les gens qui sont autours.
Il y a peu de jeu qui m'ont donné envie d'aller voir ailleurs. C'est même plutôt simple, il y en a deux, il y a eu SWOTOR, qui au final pour moi n'est
qu'un wow avec un skin star wars (je sais c'est un peu rapide) et Wildstar.
Wildstar depuis la première news que j'ai vu passé possède un je ne sais quoi qui m'a donné envie d'y jouer, l'univers somme tout sympathique, les promesses d'un gameplay dynamique (que n'ai je pleuré quand j'ai compris que les combats au sabres lasers de SWOTOR étaitstatique).
Lorsque la bêta est sortie, j'ai hésité, mais je n'ai pas cédé, je suis resté fidèle à mon Wow, je me suis tapé pour la énième fois les mêmes boss dans une difficulté différente, histoire d'avancer et de pouvoir dire qu’on est plus fort que le voisin, mais voila, l'ennui qui me ronge depuis plusieurs années est là, du coup, à la pause estivale, entrainé par quelque joueur qui avait envie de tester le jeu, j'ai cédé, remarque c'était à prévoir, ça fait des années que j'ai des articles sur ce jeu dans mes toilettes (ah oui, c'est un endroit ou je lis beaucoup de test de jeu, pas vous  :oops: ?).

Premier contact et prise en main.

Au début, pas grand chose de différent, l'univers est gentiment loufoque mais pas trop, les méchants Dominions attaque les pauvres rebelles Exilés, le tout présenté par de multiple vidéo sur le site de wildstar, et une petite intro in-game. D'habitude, je prend les méchants, en tout cas, j'évite les trop "mimis", cette fois-ci, j'ai pourtant choisi un éxilé, un Granok, une sorte de tauren géant en pierre, ce qui me donne le choix entre plusieurs classe, et, étant un gros finaud, je prend guerrier, dans ma tête, j'ai déjà décidé d'être tank, parce que prendre des claques, c'est ma passion et surtout je joue ça depuis des années, ce qui me fait un excellent point de comparaison

On choisi donc son personnage, comme d'habitude, il y a différente race qui donne accès à certaines classes (ou pas). Les avatars sont "customizables", on peut les faire plus ou moins gros, retoucher la forme du visage, leur couleur de peau, leur physionomie, pour ceux qui connaissent ça m'a donner l'impression d'essayer de faire un personnage avec le générateur des Sims 2/3. Je trouve ça plutôt chouette puisque du coup, il y a un peu plus de diversité in-game. Bon, certaines modifications ne sont pas franchement flagrante et à moins de regarder le perso de près, on verra peu de chose.

Le début est somme toute relativement classique avec un joli tuto scénarisé expliquant les bases, ce qui permet de découvrir les premières différence pour un habitué du "vénérable", ou d’appréhender le jeu pour un petit nouveau. C'est plutôt mimi, les graphismes sont très cartoon mais joli, on voit bien que c'est un choix artistique (oui, madame) et non un cache misère, le jeu mélange les quêtes dont la narration est doublées avec celle dont la narration est écrite, on s'en accommode plutôt bien, pour les pressés, on peut accepter quasi directement la mission, les autres peuvent poser des questions pour obtenir plus d'infos. C'est plutôt sympa.

Le début ne permet pas trop de se rendre compte des combats, les seuls ennemis que nous croisons étant juste là pour mourir sous vos coups, et à moins que vous fassiez n’importe quoi, il y a de forte chance que vous ne rencontriez aucun problème.
Le ton du jeu est plutôt léger avec une fâcheuse tendance à me tutoyer ce que je n'aime pas trop en général, c'est vrai quoi, on se connait pas, mais au final encore une fois, ça colle pas mal avec l'univers et du coup, c'est pas si grave, on s'y habitue, et on se surprend même à sourire lorsque le didacticiel pop à l'écran et balance une petite vanne. En fait, c'est tout l'univers qui est un peu barré, l'holocrypte (l'endroit où on rez) qui fait des remarque franchement tordante lorsqu’on rez, des petits dialogues à droite à gauche, dans des coins un peu paumé (CAD là ou y a pas de quête), voir des HFs, des défis bizarres comme celui où l'on doit lécher des limaces hallucinogènes qui est franchement excellent, c'est amusant, c'est frais, et c'est un peu sérieux quand même, parce que bon,les conneries ça va un moment (mais quand même 8-) )

Les Combats

C'est là qu'on attaque la grosse particularité de Wildstar vis à vis de ses petits copains. Le principe repose sur un concept tout bête, les développeurs ont appelé ça des télégraphes, chaque actions des ennemis ou des joueurs se traduit par un marquage flottant, bleu pour les attaques du joueurs, rouges pour les sources de dégâts et verte pour les heals, quasiment toutes les techniques touchent plusieurs joueurs/mobs.

Le but du jeu étant d'arriver à placer les ennemis dans la zone bleu lorsque l'on frappe tout en évitant de se retrouver dans leur zone de dégâts, et lorsqu'on est en groupe, en essayant d'être dans une zone verte pour se faire heal, c'est le bordel ? C'est normal, c'est fait pour, non pas que l'action ne soit pas lisible, mais Carbine à volontairement rendu le jeu extrêmement dynamique (pour un MMO) avec ce mécanisme, surtout que la plupart de vos erreurs sont extrêmement handicapante, voire mortelle, et vont vous faire bénir par votre copain le heal.
Habituellement, quand je tank, j'ai vite tendance à m'ennuyer, du coup, en raid je prend souvent les fonctions de RL, ici, c'est différents, tenir l'aggro sur des dps distants, en esquivant les torgnoles qui ne pardonnent pas, et en essayant de se maintenir dans des zones de heals, c'est sportifs, et j'ai adoré ça.
C'est sur on meurt plus, mais on est obligé d'être à fond, du coup, ça change tout, pas la peine espérer chatter avec sa copine en même temps, vous allez crever... et c'est ça qu'est bon ;)

Le Contenu

Personnellement quand je joue à un jeu, j'aime bien me balader partout, explorer la carte, faire les petites quêtes secondaires. Dans les mmos, j'ai tendance à agir de même au début, et puis au bout d'un moment, je file vers la fin pour voir le contenu HL, allez savoir pourquoi, certainement le côté redondant des quêtes ou des prétextes pour aller à un endroit X ou Y.
Je n'ai pas pour l'instant subit cet effet sur Wildstar, j'en suis au niveau 36 (sur 50 pour l'instant) et j'ai l'impression d'en être au tout début :), de plus ils ont fait quelques chose de très malin à mon sens.
Il faut savoir que comme dans tout MMOs, vous allez devoir choisir un ou des métiers (j'y reviendrai plus tard), et surtout vous allez choisir une vocation. Celles-ci sont au nombre de trois, elles ne sont pas à choisir à la légère car elles vont vous donner plein de petites quêtes ou de petits objectifs à remplir suivant les endroit où vous vous trouvez. Et ce qui est vraiment chouette à mon sens, c'est qu'elles sont très différentes.
Personnellement, j'adore me balader et m'amuser à monter en haut d'un arbre pour avoir un chouette panorama fait partie des activités que mon avatar pratique. Du coup, j'ai choisi aventurier, j'ai plein de mission lié à l'exploration des zones, et donc plein de prétexte pour assouvir mes élans bucoliques. A coté de ça ma chérie, elle, a pris colon, parce qu'elle adore farmer et fabriquer des trucs et des machins. Pour ceux qui adorent découvrir l'univers du jeu, il y a le scientifique qui à l'aide de son bot va scanner des objets ou des éléments qui vont lui apporter tout un tas
d'infos. C'est déjà sympa non ?
Si c'est le cas, vous allez aimer la petite cerise sur le gâteau, toutes ses vocations ont une utilités, elles ont suivant les zones des passages ou lieux réservé, et à certains endroit si il n'y a pas certaines vocation dans votre groupe, vous risquez de passer à côté d'une salle, ou de rester coincé sur une énigme.

Les quêtes quand à elle sont plutôt classiques, la plupart du temps, vous retrouverez les mécanismes habituels, tuer de mobs, tuer des mobs pour looter des trucs, tuer le mobs plus gros et ainsi de suite, quelques quêtes FedEx, mais aussi et heureusement quelques quêtes originales où il vous faudra enquêter sur un fait, torturer une bestiole pour observer ces réactions etc...
Ce n'est pas pour moi le point où Wildstar se différencie des autres, il est même extrêmement classique à ce niveau.

Le jeu venant de sortir et n'étant que level 36 pour l'instant, je n'ai pas pu gouter au raid, en effet, y entrer est particulièrement compliqué et c'est tant mieux :), personnellement j'ai toujours regretté la disparition dans wow des quêtes d'accès au raid (aaahhhh la clé de karazan), je pense en effet qu'un des éléments important pour un groupe de raid, c'est la motivation des joueurs, et,je me trompe peut être, mais quand vous avez passé plusieurs épreuves pour pouvoir ne serait ce qu'entrevoir le premier boss, ça vous motive à pas faire n'importe quoi.
Et comme je l'ai dit plus haut, au vu des combats en donjon ou en aventure, il ne vaut mieux pas déconner ;).

Cependant, j'ai pu gouter au aventures de groupes et au donjon, et là surprise, aventure niveau 15, on prend un pack, je m'approche d'un gros robot et paf, je meurs... Bon certainement une erreur, on recommence, rebelote, on a pris un autre pack en même temps, on s'est fait démolir.
On a du donc se coordonner avec les PU (j'ai utilisé la recherche de groupe inter-royaume, très rapide, mais je la moitié du groupe parle anglais) pour pouvoir abordé ce mini-boss correctement. Il faut savoir que c'est une aventure level 15, donc au début du jeu, je m'attendais à quelques chose d'un peu plus velu que les mobs de quêtes de base mais guère plus que celles de groupes où il suffit de meuler le bestiau pour gagner (en évitant les coups, faut pas déconner non plus).
En fait non, il s'agit d'une vraie petite rencontre avec une mini-strat et tout, pas bien compliqué, mais quand même.

Les donjons sont du même acabit, mais là, c'est encore un cran au dessus, et si vous comptez faire ça vite fait, c'est pas gagné, surtout la première fois, vous pouvez prévoir une bonne partie de votre soirée dessus. Ce qui est intéressant, c'est que grâce à leur système de télégraphe la lecture du jeu est très claire, vous pouvez donc réagir en direct à ce qui vous tombe dessus, et quasiment comprendre au premiers coup d’œil pourquoi vous êtes mort. Je crois que j'ai du ouvrir une fois le journal de combat, depuis le début du jeu, dans d'autre MMO, il m'arrive souvent en groupe de passer plus de 10 minutes à éplucher un log pour savoir pourquoi on est mort, et ça, c'est loin d'être drôle.

Au final, je suis agréablement surpris par le contenu d'un jeu sorti il y a seulement quelques mois, et je comprend mieux pourquoi Carbine se vante d'avoir accouché d'un des MMo les plus complets à sa date de sortie, et ils ont raison.

Previous Post Next Post